19 octobre 2006

mode d'emploi du "je renoue avec le glandage".


photoschatou

photo de moi presque blonde et d'un certain lui, prise par un autre lui talentueux.

bon. est ce que j'ai le courage de vous faire un compte rendu de mes deux semaines à l'ensad ?
mh, pas sûr. c'était chouette, surprenant, fatiguant (d'ailleurs je devrais être en cours aujourd'hui mais vraiment pas le courage, me suis réveillée trop tard à cause de lui là.) et surtout complètement différent de tous les cours que j'ai pu avoir jusqu'ici. j'avoue être quelque fois un peu désappointée face au type d'enseignement mais je cautionne assez, ça nous pousse dans des endroits assez inconnus.
puis je crois que je commence à aimer ma vie parisienne, si l'on oublie les flaques d'eau, le métro et les voisins. non parce qu'alors elle elle est super grave (ouais je fais la djeuns et alors). dans pas longtemps je suis sûre qu'elle va me reprocher d'écouter la musique au casque trop fort, voire de prendre des douches trop tôt le matin.
putain je fais quand même ma loque là alors que je devrais faire du modelage ou je ne sais pas quoi mais bon, pas envie. j'aime loquer chez le lui sus-cité. d'ailleurs j'ai dans les oreilles un chouette enregistrement de nos voix respectives, je ne devrais pas écouter ça en plein jour, c'est perturbant. puis ça dure longtemps ces bêtises en plus. tiens là on a du faire tomber le micro. un jour vous aurez le droit d'écouter, mais en moins brut hein tout de même. oui parce qu'il fait de la musique aussi, ici. coming soon, donc. putain son micro est surpuissant, il a chopé des sacrés bruits. je pensais pas avoir une voix comme ça. (et dire que j'étais partie pour faire un compte rendu de mes deux semaines de cours...) ah et je dis des bêtises dans le micro, aussi.
je suis en retard dans mes rendus soit dit en passant.
je suis pas encore tout à fait blonde.
je suis d'ailleurs sûre que quand je serais enfin blonde, mes racines seront à nouveaux noires.
j'ai perdu mes regrets, quelques uns.
c'est dérisoire mais j'aimerai pouvoir rire de tout.
rire de mon passé et de mes conneries qui en ont blessé plus d'un, moi la première.
j'en blesse encore sans le vouloir, sans même m'en rendre compte.
des excuses ne serviraient à rien, je ne suis pas très douée pour ça
ça a tendance à sonner faux.
bref.
emma daumas est moche.
M6 music rock ça craint.

blablabla, je décide que j'arrête là.

bande son : eh bien MTV now et tout à l'heure, nous au casque pour pas emmerder ses voisins, m'entendent déjà assez comme ça...
humeur : guuuu, trois neurones en activité.
livre : le dernier mixte qu'est ma foi très réussi.
envies : euh du café, du pain aux noix.


Posté par Licao à 14:27 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur mode d'emploi du "je renoue avec le glandage".

    Emmener son oreiller et une culotte de sa demoiselle au bureau... ça se fait...?

    Ah ben t'as trouvé ton pain aux noix...

    Et dire que pendant ce temps, j'essaie de travailler avec mon demi neurone actif.

    Demain je suis en RTT, je m'occupe de faire de cet enregistrement [que je conserverai dans son état original tout de même quelque part... pour l'écouter, brut, de temps en temps... on pourra faire un quatuor avec nos doubles audio un jour pour rire], un morceau... avec des mélodies un peu moins... saccadées.

    Bon... je vais aller me fumer une clope avec un chocolat chaud tiens, au point où j'en suis, le café n'a de toute manière plus aucun effet.

    Et promis... je vais t'abonner à MTV2, espèce de dépendante aux groupes en the.

    Posté par Lui., 19 octobre 2006 à 14:41 | | Répondre
  • pas vraiment, non...

    non, le pain aux noix est toujours du domaine de l'envie, uh. j'ai toujours pas bougé. je réfléchis à mes rendus mais j'arrive pas à saisir un crayon. encore moins un pinceau.
    j'ai hate, pour le morçeau, ça m'a rendue dingue de bon matin, c'était mignon tout plein comme spetacle.
    uh.
    maintenant je regarde ab1, la philo selon philippe ou je sais pas quoi, ça fait super peur.

    travaille bien, aha.

    Posté par elle, 19 octobre 2006 à 14:55 | | Répondre
  • la photo est "wow"
    et vos echanges là, juste plus haut, sont tout simplement delicieux huhu

    Posté par dunya, 19 octobre 2006 à 19:57 | | Répondre
  • Emma Daumas est moche, c'est évident, c'est la star ac'...
    Puis tu vas pas de plaindre d'M6 music rock, moi j'ai que 5 chaînes! c'est pas juste!
    bises xxxxxxx

    (dis, t'as reçu mon mail ?)

    Posté par black eyed, 19 octobre 2006 à 20:41 | | Répondre
  • Grrr
    J'allais la mettre sur le miens cette photo ! De toute façon je m'en contre-fiche je l'afficherais quand meme !
    Alors comme ca t'es a l'ENSAD ? Je comptais y rentrer

    Posté par Le talentueux, 19 octobre 2006 à 23:46 | | Répondre
  • Les excuses, c'est comme tout le reste - en particulier comme les meringues au chocolat ou les gauffres - il faut d'abord s'entraîner avant de les réussir parfaitement. Tant pis si les premières sont un peu ratées, les autres ne pourront qu'être meilleures. On t'en voudra toujours moins pour une excuse maladroite que pour pas d'excuses du tout.
    Il y a ceux que l'on blesse volontairement, par pure méchanceté et envie de faire du mal, ceux qu'on blesse sans même s'en rendre compte, et enfin les autres, les "victimes collatérales" de notre égoïsme en quelque sorte, ceux auxquels on ne voulait aucun mal mais pour lesquels on n'était pas prêt pour autant à se priver d'un plaisir de plus, d'une satisfaction de plus.
    Le tout est de savoir expliquer à chacun dans quelle catégorie il/elle rentre.
    Enfin, tu devrais peut-être essayer, même si tu ne te sens pas spécialement douée pour ça, des fois ça soulage à la fois celui qui les exprime et celui qui les reçoit, et ça permet à tous les deux de tourner la page et de passer à autre chose.

    Posté par A bunch, 20 octobre 2006 à 00:13 | | Répondre
  • Emma Daumas est plus que moche. Ridicule.
    M6 ROCK ... de la daube !
    Sinon ... c'est tout ^^

    Posté par Fury, 22 octobre 2006 à 14:13 | | Répondre
  • collatéral

    alors c'est ça l'ENSAD que tu disais yeah! ouais! bac avec mention et les écoles à Paris; adieu Annecy à nous deux Paris... la baise oui! ça passe comme papa dans maman, pas d'affolement, vive la jeunesse, y a plus de pavé? on s'amuse autrement! vos gueules les vieux cons!
    sense of life?? Who cares...

    Posté par Djahangir, 22 octobre 2006 à 21:52 | | Répondre
Nouveau commentaire